Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 08:00

Pour la science 445 - 4

Le climat moteur d'évolution

Parmi les facteurs moteurs de l'évolution par obligation de s'adapter pour survivre le climat est le principal. C'est lui qui induisant des modifications de l'environnement en imposa à nos ancêtres.

Suivons Peter deMenocal, l'auteur de cet article, qui escalade une colline près du lac Turkana. De cette position il profite d'une large vue sur le lac mais aussi sur le désert qui l'entoure.

La chaleur est étouffante, le sol est brûlant, difficile devant ce spectacle d'imaginer qu'il y a plusieurs millions d'années cet endroit n'était pas un désert. La colline que deMenocal a gravi est faite des sédiments d'un ancien lac. À cette époque cet endroit était couvert de végétation, d'arbres et de lacs. Il apparaît de plus en plus clairement que les changement climatiques intervenus dans cette région influencèrent grandement l'évolution humaine. Celle-ci recèle la plus grande partie des fossiles des premiers hommes et de leurs ancêtres depuis leur séparation de la lignée des singes il y a 7 millions d'années.

Deux changements majeurs, espacés d'un million d'années, coincident avec deux événements majeurs de l'évolution. Le premier vit l'extinction de Lucy et des Australopithèques afaresis, remplacés par deux groupes. Le premier, ancêtre du genre Homo, représentait des individus aux traits modernes et au cerveau volumineux. L'autre, Paranthropus ou Australopithecus robustus présentait une large carrure et des mâchoires puissantes. Celle-ci finit elle aussi par disparaître.

Le second choc vit apparaître une espèce plus carnivore, Homo erectus (ou Homo ergaster quand il s'agit de sa ''version'' africaine) au squelette très proche de celui de l'homme moderne. C'est lui qui quitta l'Afrique pour peupler l'Asie et l'Europe. Il semble probable que des modifications climatiques provoquèrent des sauts évolutifs. Le berceau de l'humanité devint moins hospitaliers et riches en ressources nutritives. L'étude de la composition chimique des dents de nos ancêtres permit de constater que les espèces qui avaient prospéré étaient celles qui avaient un régime varié. Cette importance de la flexibilité face aux variations de l'environnement semble récurrente dans l'histoire évolutive humaine. Rick Potts, paléoanthropologue au Smithsonian Institut parle de ''sélection par la variabilité''.

Charles Darwin déjà postulait que des changements climatiques avaient modifié la végétation, donc l'alimentation, les abris et ressources disponibles.

Des épisodes d'extinctions massives se sont déjà produits, chacun vit la disparition de 50 à 90 % des espèces présentes. Les mammifères bénéficièrent de la collision d'une météorite dans la péninsule du Yucatán au Mexique il y a 66 millions d'années qui entraîna la disparition des dinosaures et aida au développement des mammifères et à leur diversification.

L'homme moderne vient de mammifères présent à cette époque.

L'idée que la vie dans la savane permit à l'homme bipède disposant d'un gros cerveau et capable de fabriquer des outils de s'imposer face à ses concurrents d'autres biotopes n'est plus valable au regard des nouvelles découvertes. Une succession de périodes humides et sèches imposa l'acquisition des caractéristiques humaines en une série de poussées correspondant à ces changements.

L'observation de cette alternance montre la victoire de la sécheresse transformant lentement la forêt en savane, ce changement influença nos ancêtres en modifiant les ressources alimentaires disponibles. Les espèces ayant un régime trop spécialisé disparurent.

D'autres éléments enrichiront probablement ce scénario, une chose est sûre : la réponse à la question ''D'où venons-nous ?'' n'est plus hors de portée.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages