Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 07:30

Parmi les motivations transformant un projet en réalité on peut considérer que réunir des peuples peut être un facteur de pacification et de bonne entente entre des peuples qui se découvrant des intérêts communs peuvent enfin se comprendre et s'entendre.

La mer Morte porte bien son nom, depuis trente ans son niveau a chuté de 30 mètres (elle est aujourd'hui à 421 mètres sous celui de l'océan) et sa superficie a diminué d'un tiers. La surexploitation du Jourdain expliquant cette lente agonie avec une forte évaporation due à la chaleur et une faible pluviométrie. Certains hôtels autrefois au bord de la mer en sont maintenant à plus d'un kilomètre. Pour la revivifier l'idée a été lancée fin 2013 de la renflouer avec l'eau de la mer Rouge. Projet risqué techniquement et difficile politiquement.

But principal de ce projet, fournir eau et électricité aux habitants de la région : Israéliens, Jordaniens et Palestiniens. La différence d'altitude entre les mers Rouge et Méditerranée et la mer Morte a depuis longtemps nourris les ambitions des producteurs d'hydroélectricité.

Le projet a donc des arguments solides en sa faveur susceptibles d'intéresser gouvernements et financeurs. En 2005 déjà les pays riverains ont sollicité la Banque mondiale pour l'étudier. Fin 2013, enfin, vint, par un cabinet spécialisé, la recommandation d'un pipeline reliant les deux mers. Il devrait parcourir 180 km, du golfe d'Aqaba à la péninsule de Lisan et pouvoir transférer 2 milliards de mètres cubes par an alimentant une usine de production d'eau potable, par dessalement, et deux centrales hydroélectriques.

Installées à 150 mètres sous la surface, pour ne pas déranger poissons et coraux, deux conduites seront installées et une station de pompage engloutissant 65 m3 par seconde.

Le pipeline devra d'abord atteindre l'altitude de 220 m au château d'eau de Gharandal avant d'entamer sa descente vers la mer Morte entraînant au passage 3 turbines géantes générant 135 mégawatts permettant le dessalement de 850 millions de mètres cubes d'eau douce en 2060.

Sur le papier l'idée est simple, sur le terrain il en va autrement. D'abord les densités et compositions des mers sont différentes, les sels contenus dans l'une et l'autre pourraient produire une réaction inattendue et toxique pour l'environnement par la production d'algues unicellulaire. Les conduites devront être recouvertes de plaques d'acier revêtues de polyuréthane demandant la construction d'usines sidérurgiques sur place pour approvisionner le chantier, sans oublier la production des membranes de dessalement qui devront être renouvelées régulièrement.

Autre difficulté, la sismicité de la région avec la proximité de la faille du Levant. Le dernier séisme ayant eu lieu en 1458 le prochain pourrait atteindre une magnitude 7 sur l'échelle de Richter. La conduite devra donc traverser la faille et pouvoir en supporter le déplacement sans se rompre, une fuite d'eau salée serait catastrophique pour les nappes d'eau douce à proximité du tracé.

La réussite du projet va demander une véritable coopération régionale bénéfique pour chacun. L'hydrodiplomatie et la politique feront-elles bon ménage ?

Faisons semblant d'y croire !

Dans le même ordre d'idée le renflouement du lac Tchad, dont la superficie a diminué de 90%, serait bénéfique aux populations riveraines. Reste à trouver les 800 millions d'euros nécessaires.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages