Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 11:55

L'homo sapiens se veut créateur de tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à de la culture, faisant de celle-ci la preuve de son intelligence et de sa supériorité sur les autres animaux, fussent-ils ses propres ancêtres.

De multiples démonstrations ont déjà prouvé qu'il n'en était rien mais il n'est pas inutile d'en rajouter une.

À l'automne 2014 les préhistoriens se disputaient pour savoir si Neandertal pouvait, comme Sapiens, graver des motifs géométriques. La revue Nature suggère que Erectus était capable de ce geste révélateur d'une pensée symbolique. En effet un coquillage orné d'un zigzag dormait dans les tiroirs du muséum d'Histoire naturelle de Leyde où patientaient les collections d'Eugène Dubois, découvreur de l'homme de Java (Pithecantrhopus erectus devenu Homo erectus) en 1891. il fallut que Stephen Munro, étudiant australien en archéologie et spécialiste des mollusques le regarde de plus près. Il fallut 7 ans et un examen minutieux au moyen des techniques les plus modernes mobilisant une vingtaine de chercheurs pour certifier l'âge de ce coquillage découvert sur le site de Trinil à Java. L'analyse au microscope montra que la gravure avait été effectuée sur un coquillage ''frais'' avant qu'il ne soit enfoui puis érodé au contact de la terre. Nul sens n'est attribuable à cette gravure, aucun moyen n'existe de comprendre ce que voulait son auteur. L'exploration du reste de la collection ne permit pas de découvrir d'autres coquillages gravés mais en revanche, percés au point d'attache du muscle abducteur des moules d'eau douce afin de faciliter leur ouverture. Homo erectus avait apprivoisé le feu, il savait tailler des bifaces, il pouvait donc, également, se montrer minutieux.

Le 26 décembre 2014 fut commémoré le dixième anniversaire du terrible tsunami qui ravagea les côtes asiatiques et fit 230 000 morts. Décision fut prise, mieux vaux tard que jamais, d'installer un système de surveillance capable de prévenir de nouvelles vagues destructrices. À cette époque 100 marégraphes et 6 tsunami mètres étaient installés, de l'autre côté du Pacifiques, depuis 128 des premiers appareils et 53 des seconds sont venus les rejoindre. Deux phases d'alerte sont prévues, la première consiste à détecter les séismes et à avertir les autorités des pays concernés par le risques, la seconde implique les services de protection civile de ces pays qui devront avertir les populations. Des sismomètres enregistrent les tressaillements de la Terre, à partir d'une magnitude de 6,5 l'alerte est donnée, les tsunami mètres, capteurs fixés dans les fonds marins, transmettent leurs informations jusqu'à l'activation des tsunami mètres mesurant la hauteur de l'eau dans les ports.

En espérant que l'efficacité de ce système n'ait jamais à être vérifié.

Probablement aimez-vous le chocolat. Vous savez donc qu'il vient du cacao, mais vous ignoriez, avant la lecture de ce billet, que la culture de ce dernier était menacée, autant par les maladies que par les effets du réchauffement climatique, sans parler du rendement insuffisant. La recherche se prend donc pour Zorro et essaie de sauver ce qui peut l'être et améliorer le reste. Le rendement d'abord, s'il fut souvent suffisant risque de s'amoindrir, les sols sableux sont fragiles, s'appauvrissent et s'acidifient. Cela impliquant une diminution des revenus les petits producteurs en Afrique arrachent leurs cacaoyers au profits des hévéas ou palmiers à huile, qui rapportent davantage. Les maladies les plus graves sont la pourriture brune et le virus CCSVD (Swollen shoot), en Afrique, ou la moniliose et le balai de sorcière en Amérique. Une hausse de l'humidité pourrait favoriser les champignons, autre ennemi des plantations.

En mai 2014 les plus grands groupes du secteur ont forgé l'alliance CocoaAction pour professionnaliser les systèmes de production et améliorer les conditions de vie des planteurs africains. En Amérique du Sud ou centrale des clones de cacaoyers sont déjà plantés, reconnaissables à leurs troncs réduits et leurs branchages plus importants. Encore faut-il diversifier les cultures pour éviter qu'une maladie fasse des ravages sur une exploitation. Mais les plus importants progrès viendront de l'agroforesterie, l'agronomie ou de la lutte biologique intégrée.

Rassurons donc les amateurs, ils ne manqueront pas de chocolat. Tout au plus risquent-ils de le payer plus cher.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rester dans l'alimentaire penchons-nous sur l'anorexie mentale et la boulimie. Longtemps ces dérèglements du comportement alimentaire ont été considérés comme des symptômes d'un déséquilibre psychologique. La découverte faite par Serguei Fetissov et son équipe de l'Inserm de Rouen remet en cause cette assertion.

100 000 milliards de bactéries forment le microbiote intestinal et sous l'effet d'un stress produisent une protéine (ClpB) mimant l'hormone de la satiété, la mélanotropine. Un autre composé bactérien, le LPS (lipopolysaccaryde) serait impliqué dans l'obésité et le diabète de type II. Peu diversifié le système intestinal de ces personnes manque de certaines bactéries bénéfiques. La famille des Christensenellaceae corrige la transmission de l'obésité chez la souris lorsqu'elle est ajoutée au microbiote.

Le système nerveux pourrait lui aussi être directement influencé par notre microbiote. Des symptômes de l'autisme chez la souris (si, si!) ont été amélioré en lui injectant une bactérie humaine qui corrigea plusieurs troubles psychomoteurs, l’anxiété et l'absence de communication. Ces troubles pourraient être dus à une substance bactérienne diffusant dans le sang. Chez les personnes autistes le système digestif est souvent perturbé et appauvri en bactéries productrices d'acides gras à courte chaîne.

Malheureusement l'alimentation moderne propose souvent des produits néfastes au microbiote. Les édulcorants de synthèse pourraient favoriser l'obésité alors qu'ils sont censés la prévenir.

Mieux vaut manger des fruits et des légumes, les fibres ont une action favorable à la production de bactéries régulant l'appétit.

Rien que de le savoir ça me coupe l'appétit !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages