Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 08:06

Zac Hildich - 2014 - 87'

C'est la fin du monde ! Mauvaise nouvelle pour beaucoup, bonne peut-être pour quelques-uns. Pour James c'est plutôt stressant et il veut être ''défoncé'' pour ne pas ressentir ce qui va arriver. Après avoir passé un moment avec sa petite amie il prend sa voiture, de la coke et du whisky et part, droit devant lui, destination nulle part.

Sur son chemin il croise toute sorte de gens, certains prient, d'autres pleurent, quelques-uns se réfugient dans la violence. Il se fait attaquer, perd sa voiture et alors qu'il en cherche une autre il aperçoit deux hommes trainer une enfant. Bien qu'il hésite il ne peut laisser les choses se passer ainsi et intervient pour la sauver.

L'enfant cherche son père, ses ravisseurs devaient la conduire vers lui mais prirent un chemin de traverse qui ne leur porta pas chance.

Pour James c'est une rencontre inattendue, quand le père reste introuvable il est bien embêté et s'il n'envisageait pas de se charger d'une enfant il doit bien s'y résoudre.

C'est ainsi que James et Rose se retrouvent pour un voyage vers l'anéantissement, alors que les paysages défilent et que la radio leur tient compagnie. Première étape, la maison de sa sœur. Vide, en apparence.

À Rose il dira que la maison est vide alors qu'il a trouvé les corps au premier étage.

Que faire d'autre que reprendre la route ?

Étrange duo pour passer ses dernières heures mais Rose est lucide sur ce qui approche et semble moins apeurée que James. Quand au hasard d'une rencontre James se verra demander par un homme de le tuer, et sa famille, parce qu'il ne parvient pas à le faire, il ne pourra accepter, seulement lui dire qu'il lui pardonne pour ce qu'il s'apprête à faire. Le réconfort est parfois difficile à trouver !

Puisque le père de Rose est introuvable pourquoi ne pas aller retrouver sa tante ? En attendant James veut retrouver sa petite amie et espère dénicher un chauffeur pour reconduire sa protégée. Mais dans la villa de son ami c'est la fête, entre sexe et alcool chacun tente d'oublier le temps qui fuit et la menace qui approche. La mort est déjà là, dans les jeux de roulette russe où le vainqueur est celui qui se prend une balle, au moins est-il débarrassé de l'angoisse et de la perspective de devoir mourir.

La perspective de la fin du monde efface les tabous à mesure que progresse la peur, difficile de trouver le moyen de ne plus penser à c qui va arriver et n'importe qui est près à s'accrocher à n'importe quoi.

Pour James et Rose il ne reste qu'à partir, n'importe où, loin de la folie ambiante surtout que Rose est malade après avoir pris une pilule donnée par une femme la prenant pour sa fille.

Où aller sinon chez la mère de James en attendant que Rose récupère et qu'ils reprennent la route, peut-être le père de Rose est-il chez lui.

La radio fonctionne toujours, quelques mots, juste pour faire semblant...

Que ferions nous de nos dernières heures ? Facile de répondre, impossible de le savoir. La peur noie vite la conscience. Dommage qu'une fois cet événement arrivé il ne soit plus possible d'en parler. Nous savons tous que nous allons mourir, mais savoir quand accroît notre effroi.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages