Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 08:00

Après la Terre jetons un œil sur les mers avec Oasis 3 le plus gros paquebot du monde, un gigantesque palace construit par les chantiers navals STX de Saint-Nazaire qui mettront 36 mois à le concevoir puis à le livrer.

362 mètres de long (50 de plus que le France) pour 66 de larges et 9,15 mètres de tirant d'eau ! Pour gagner du temps la technique du ''kit'' a été initiée dès les années 1930, elle permet d'assembler de grands panneaux d'aciers préarmés, c'est-à-dire équipé de tous ses réseaux, gaines et tuyaux, pour les relier les uns aux autres dans le cale ou le plus grand portique d'Europe les empile. Le bateau sera formé de 86 blocs, légo construit avec la plus grande précision, les soudures doivent être faites au millimètre près. Le ''kit'' comprend 470 000 pièces pour la coque et 8 700 000 objets pour les autres parties d'Oasis 3.

6360 passagers pourront habiter 2744 cabines, fouler 90 000 m² de moquette et emprunter 16 ponts, 4 supplémentaires seront réservés à l'équipage.

Ici comme pour les constructions terrestres l'informatique et la modélisation numérique permet d'optimiser les plans en construisant une véritable maquette virtuelle. Plus question de laisser place à l'imagination, à l'intuition, au seul savoir faire des architectes. Les mêmes contraintes se retrouvent sur la fiabilité des matériaux soumis aux violentes contraintes océaniques, bien plus brutales que sur terre, et la stabilité d'un navire posé sur un élément en constant changement.

Critère primordial pour construire des navires de cette taille : l'allégement, utiliser moins de matière, moins de métal, permettre plus de hublots qui tiennent maintenant plus de la baie vitrée que de la minuscule ouverture que nous connaissons. Optimisations énergétique également, une réduction importante des besoins a été obtenue en conservant la possibilité d'adapter la production aux besoins qui peuvent rapidement varier.

Une fois ce navire loin des chantiers qui le fabriquèrent son frère Oasis 4, lui succédera pour suivre le même chemin. Les croisières ont de plus en plus de succès, nul raison de penser que ce record ne puisse être battu, la limite du possible ne semble encore atteinte.

Reste à embarquer !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article

commentaires

Herr Basha 18/05/2015 00:32

Un capitaine italien ?

Lee Rony 19/05/2015 12:44

Ce serait une bonne idée. Francesco sera disponible dans quelques années.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages