Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 08:15

Une image est parfois comme un phare dans la nuit.

Dont l'instinct de survie peut s'emparer un soir

Pour conserver un lien quand la pensée s'enfuit,

Contrer la peur qui vient, le goût du désespoir.

 

Nul n'est maître chez lui, la conscience est bornée,

Bridée par ce qu'elle peut, en deçà du vouloir,

Elle ne voit rien venir, la démence est masquée,

Sa face n'apparaît jamais dans son miroir.

 

Ainsi ai-je failli m'enliser dans le vide,

Me laisser aspirer par des bras intangibles,

Sans ce regard de ciel c'est un désert aride

Qui m'aurait accueilli sans nul retour possible.

 

Quel fut le mécanisme qui ainsi me sauva,

Trouvant l'échappatoire au travers du délire,

L'univers s'effondrant j'aurais pu rester là,

Corps dénué d'esprit entre vivre et mourir.

 

L'obscur m'a envahi fait de mots et d'horreurs,

De rêves sanguinaires qui provoquaient mon rire,

Mon énergie semblait un ouragan moqueur

Me poussant loin de tout jusqu'à toucher le pire.

 

D'étranges souvenirs aussi flous que des rêves

Formaient autour de moi un tourbillon opaque,

Épaves du passé qui quand le vent se lève

Atteignent le conscient en vagues démoniaques.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages