Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 08:03

Ralph Ziman – 2014- 90'

Il ne faut pas se fier aux apparences, ainsi Nicolaï Krastow qui sort une jeune femme de sa voiture, la traine dans un immeuble, puis dans l'ascenseur où il croise une personne âgée, ne se doutait-il pas que la jeune fille en question n'allait pas le laisser faire.

Le comprendre fut la dernière pensée de sa vie, avant qu'une balle de 9 mm ne lui traverse la main et ne pénétrant dans son crâne y explose !

Une bonne chose de faite.

Sawa est la fille d'un officier de police lâchement assassiné par des trafiquants de drogue et pour venger celui-ci elle a décider de les retrouver un par un.

La preuve !

Karl est détective et l'enquête lui revient. Par ailleurs il connaît bien Sawa, son père était un collègue, il sait ce qu'elle veut et que pour cela elle est prête à faire ''ce qu'il faut !'' comme se faire recommander par Kratsov pour rencontrer le boss de celui-ci. L'avantage ici étant que le mort ne peut plus la contredire.

Être jeune et jolie va l'aider à pénétrer le réseau de Kratsov pour retrouver le boss. une première étape à passer, Clive Thornhill est un pourvoyeur de filles, c'est aussi le moyen d'aller plus loin, le temps de rencontrer un petit chef au passage, lequel ne va pas tourner autour du pot pour coucher avec elle. Ce qu'il n'aura pas le temps de faire, une gorge tranchée ayant un effet désastreux sur sa libido. Sawa profitera de son avantage bien que Clive parvienne à s'échapper, pour approfondir sa connaissance du réseau et se rapprocher du boss.

Quelques cadavres de plus serviront à remonter une piste qui s'avérera dangereuse, comme s'il pouvait en être autrement et Sawa devra remercier un vieil ami pour l'aider alors que son avenir semblait compromis.

La balade continue dans une ville qui semble un assemblage de béton peuplé d'ombres armées, d'enfants moins victimes qu'il n'y paraît et de tueurs promis à l'abattoir.

Les policiers suivent la piste, ramassent les cadavres en faisant semblant de s'en offusquer.

Si la vengeance, dit-on, est un plat qui se mange froid c'est qu'un corps perd sa chaleur rapidement après sa mort. Celui de Thornville par exemple qui croira la tenir le temps de lui promettre de la couper en morceau sous le regard du boss, individu banal dirigeant son réseau du fond d'une cuisine, jouant à l'homme d'affaire avec la vie d'autrui.

Jusqu'à ce qu'il découvre que la sienne ne tenait qu'à un fil !

Karl protège Sawa autant qu'il peut mais les autres flics ne sont pas tous idiots et se rendent compte qu'il protège quelqu'un.

Le boss l'était-il, quels secrets Sawa va-t-elle encore découvrir sous les corps de ses victimes, et de ses parents ? Savoir est un élixir rarement calmant et la vérité finit par ronger qui s'en rapproche au point de sentir le contact de ses lèvres glacées.

Petit à petit la mémoire revient à Sawa et...

Dans un monde difficile les pires ont plus de chances de survivre que les meilleurs.

C'est une bonne nouvelle.

Pour moi !

Ce long métrage est l'adaptation d'un film d'animation japonais dont je vous parlerais quand je l'aurais vu.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages