Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 07:36

Nightcrawler - Dan Gilroy - 2014 - 117'

Louis Bloom est un petit voleur de métaux, il récupère ce qu'il peut, où il peut, et ne rechigne pas à user de la violence pour voler une montre ou échapper au châtiment. Un soir alors qu'il rode en quête d'une opportunité il aperçoit un accident et s'approche, poussé par une curiosité qu'il ne connaissait pas.

Des policiers sont en train d'extraire une jeune femme de sa voiture en feu, alors qu'il va s'en aller il croise un reporter venu filmer la scène. Un accident, une mort possible, l'héroïsme des forces de l'ordre, tout cela peut faire un sujet à vendre à une chaîne de télévision locale.

Pour Lou c'est une révélation, c'est exactement ce qu'il veut faire et tout à faire ce dont il se sent capable.

Alors qu'il va vendre un vélo de course il a l'idée de l'échanger contre du matériel, un scanner pour surprendre les appels de la police et un caméscope pour filmer ce qui se passe.

Une mise de fond minimale qu'il est prêt à risquer pour se lancer dans le grand bain des médias.

Ses débuts sont difficiles, il ne sait pas où se mettre ni cadrer, ni maîtriser son appareil. Mais il apprend vite, retient les leçons de ses erreurs, sait regarder comment font les autres pour choisir les bonnes histoires, celles qui vont retenir l'attention des voyeu spectateurs. Son premier sujet à passer à l'antenne est le décès d'une victime de carjacking qu'il filme de très près et vend pour quelques centaines de dollars.

Un bon début.

Il va s'améliorer, employer un aide, en l'exploitant au maximum. Les conditions de travail sont difficiles, les nuits sont longues et le risque omniprésent. Pour faire de bonnes images il ne va pas hésiter à déplacer un corps, à s'introduire dans une maison, à filmer à travers une vitre. Bref il va faire preuve d'imagination pour que la responsable de l'antenne de la chaîne qui achète ses séquences ait de la considération pour lui.

Ça tombe bien puisqu'il n'est pas indifférent à son charme, après tout ne sont-ils pas fait l'un pour l'autre, chacun étant prêt à tout pour faire de l'audimat, pour vendre ses sujets, pour que images qui passent à l'antenne soit des piège à co curieux. Rien de mieux pour démarrer sa journée que des corps sur la route, qu'un incendie ayant fait des victimes, qu'un corps sur une route.

Mais ça ne suffit pas à Lou, il veut progresser, monter sa boîte, faire de l'argent, même si passer à l'antenne n'est pas son but. Pour cela il doit faire face à la concurrence, et quand un bon sujet lui passe sous le nez il réagit en conséquence, et quand il faut mentir à la police, monter un scénario pour être au bon moment au bon endroit, il est prêt à le faire.

Qu'importe les risques, il les prend, et les fait prendre à d'autre, quoi de mieux que la mort d'un reporter victime de sa mission ?

C'est notre société qui est là, notre besoin d'images violentes comme si nous en avions besoin pour rompre avec la médiocrité de notre quotidien, pour nous dire que le risque est là, qu'il peut nous toucher, en espérant qu'il ne le fera pas mais s'acharnera sur notre voisin, histoire de pouvoir passer à la télé pour compatir à la peine des victimes.

Tu parles !

La foudre est fascinante quand elle tombe sur la maison de notre voisin, si celle-ci prend feu et qu'il meurt dans l'incendie c'est encore plus triste.

Mais tellement plus réconfortant !

Je suis de plus en plus content de ne jamais regarder la télévision.

 

Et vous ? En attendant de vous retrouver sur l'écran.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages