Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 07:21

MoonriseFrank Borzage – 1948 d'après un roman de Theodore Strauss

 

Daniel Hawkins, communément appelé Danny, est un ado dont le père a été condamné à mort par pendaison, et exécuté, alors même qu'il venait au monde. Après une enfance difficile il ne parvient pas à s'intégrer dans une société sudiste où ce qui est arrivé à son père lui est rappelé constamment en suggérant que l'hérédité ne peut l'avoir épargné.

Supporter la violence, les moqueries et insultes, tout cela ne peut durer qu'un temps et il finira par tuer Jerry, chef de la bande des voyous du coin alors que celui-ci, ivre, lui interdit de danser avec Gilly, la jeune institutrice au charme de laquelle les deux ne sont pas insensibles. La bagarre est inévitable et pour sauver sa vie Danny frappera Jerry à la tête avec une pierre. Bien qu'étant en légitime défense il prend le parti de cacher le corps. Comment le croirait-on, l'ombre de son père n'est-elle pas derrière lui depuis sa naissance ?

Gilly essaie de le rassurer, de le convaincre qu'il n'a pas hérité du destin paternel et peut trouver le bonheur, avec elle.

 

La promesse est plaisante et l'avenir semble se dégager quand au cours d'une chasse au raton laveur le corps de Jerry est retrouvé. Maladroitement Danny avouera qu'il est l'assassin. Il parviendra à s'échapper.

Mais échappe-t-on longtemps à son destin ?

Frank Borzage utilise cet argument pour réaliser un film peignant une société qui refuse, rejette et craint la ''différence. Outre le racisme habituel dans la Virginie de l'époque, le fils d'un condamné doit porter la faute du père, jusqu'à ce qu'il soit amené à commettre l'acte qui donnera raison à ses opposants, même souffrir d'une maladie mentale est prétexte à moquerie. Mais de tout temps pouvoir se moquer, rabaisser, fut un moyen de se rassurer, de se sentir meilleur.

 

Borzage n'est pas le réalisateur le plus connu du cinéma américain et le film noir n'était pas sa spécialité, il s'en sort pourtant avec les honneurs et laisse une production digne de figurer au panthéon du genre.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages