Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 07:28

Au vrai être un esclave offre des avantages,

N'avoir plus à penser pour ne plus qu'obéir ;

Travailler nuit et jour, gagner de maigres gages,

Accepter en souriant qu'il est bon de servir.

 

Les temps devront changer mais seront-ils meilleurs ?

Viendront des relations qui se diront sociales,

Des salaires et des droits, des congés, moins de peur

Mais plus d'obligations qui se voudront morales.

 

Le masque peut changer, les mots avoir un sens

Paraissant apaisant comme l'est un somnifère ;

Mais rien n'est différent quand on en voit l'essence,

Où est le paradis en plein cœur de l'enfer ?

 

Des planches sous mes pieds, d'autres pour un costume,

Ma vie se définie entre des bouts de bois,

Ai-je vécu longtemps ou suis-je déjà posthume,

N'ayant fait que rêver sans jamais être moi ?

 

Combien de jours, de nuit, à flotter sur le vide,

Porté par des pourquoi dont je fuis les réponses ?

Il n'est pas de destin qui ne soit insipide

Pour qui voit au travers dans quelle ombre il s'enfonce.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Chenzen, le seul 06/04/2015 21:45

Bonjour lee.

A ce très beau poème je voudrais dire "amen". C'est du leerisme (qui se joue à la leere)..

Lee Rony 07/04/2015 13:21

Halaleere, j'entends sonner les cors, aboyer les chiens, rire les chasseurs...
Mais c'est moi qui rirai le dernier.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages