Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 08:24

White Bird in a Blizzard – Gregg Araki – 2014 - 91'

D'après le roman de Laura Kasischke.

Kat Connor a 17 ans. Rentrant chez elle un soir elle trouve son père assis avec une expression d’inquiétude sur le visage. Alors qu'elle l'interroge celui-ci lui avoue que sa mère n'est pas là, ce qui est inhabituel. Ensemble ils conviennent d'attendre le lendemain avant de signaler cette disparition à la police si Eve n'est pas de retour.

Au matin, sans nouvelle, ils vont faire une déclaration à un policier qui les avertit qu'il ne peut rien faire sur le moment, la disparue étant majeur un délai est à respecter avant d'ouvrir une enquête.

Les jours vont passer, puis les mois sans que rien de nouveau ne soit signalé. Kat continue à voir son petit ami, Phil, un voisin qu'elle trouvait idiot quand il est venu s'installer là avec sa mère aveugle mais qu'elle finit par apprécier.

On s'habitue à tout !

Parallèlement elle fait des rêves étranges où elle aperçoit sa mère alors qu'elle se souvient de son enfance, de sa jeunesse, de sa mère si belle et si déçue de la médiocrité de sa vie avec Brock. Elle qui espérait une existence digne de ce nom s'est retrouvée épouse, mère, cuisinière et femme de ménage, une réalité à l'opposé de ce qu'elle espérait grâce à un physique qui devait lui offrir bien mieux.

Le passé et le présent s'entortillent pour dessiner le quotidien de la famille Brock alors qu'aucun élément nouveau n'apparaît. Kat va grandir, continuer à fréquenter ses amis, Mickey et Beth, puis aller à l'université.

Même si elle ne le montre pas ses interrogations continuent sur ce qui a pu arriver, pourquoi ces rêves, pourquoi à la veille de sa disparition sa mère s'était-elle couchée sur son lit, était-elle jalouse de Kat qui pouvait connaître la vie qu'elle espérait en s'éloignant de celle qu'elle subissait ?

Kat ne veut pas de cette médiocrité à laquelle Phil semble destiné, elle va séduire, sans difficulté, le détective Scieziesciez, histoire de parfaire son éducation, et qu'importe si elle n'a pas encore 18 ans.

Alors qu'elle revoit celui-ci pendant des vacances elle va se plaindre de l'indifférence policière. Sciez... lui répondra que l'enquête fut longue, sérieuse, mais peu fructueuse. Quand la jeune fille demandera au détective son sentiment sur ce qui est arrivé il le lui donnera.

La première réaction de la jeune femme sera le refus, avant qu'elle ne prenne le temps de la réflexion, de juxtaposer ses rêves, ses souvenirs, ses impressions à la révélation de son amant.

Bien sûr je ne vais pas vous donner la solution, à moins que quelqu'un ne me le demande. Elle réserve une petite surprise !

Pas question de chef d’œuvre ici mais les charmes conjugués de Éva Green et de Shailene Woodley méritent le détour.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages