Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 08:30

Stuart Gordon – 1985 – 86'

Scénario de Dennis Paoli, William J. Norris, Stuart Gordon, d'après HP Lovecraft.

Herbert West est étudiant en médecine, dans le but de poursuivre ses études il arrive dans l'université Miskatonic à Arkham (Massachusetts) pour suivre les cours du professeur Carl Hill sur la physiologie et le fonctionnement du cerveau. Est-ce la différence de génération, toujours est-il qu'ils ont des opinions divergentes, le premier pense qu'il est possible de vaincre la mort alors que le second pense qu'il y a là une limite à ne pas franchir et qu'il convient même de ne pas tenter de le faire. Du moins est-ce ce qu'il proclame, en fait il voudrait récupérer les travaux de son jeune élève pour en tirer profit à son avantage.

Néanmoins Herbert poursuit ses recherches dans la cave de Dan Cain, un ami infirmier qui l'admire et le soutient, il met au point le sérum qui, injecté dans le cerveau, devrait ramener à la vie un cadavre.

Pourquoi ne pas l'essayer se disent les deux jeunes gens, cela tombe bien puisque le chat de Dan vient de décéder.

Victoire ! Le chat est ramené à la... mais peut-on appeler cela la vie ?

Carl Hil est décédé malencontreusement, autre sujet d'expérience, d'autant que la tête et le corps sont séparés, physiquement, la première continue à diriger le second. Ce qui ouvre la porte à des scènes d'anthologies, surtout dans la version intégrale où on peut dire que la tête n'a pas la langue dans sa poche...

Je ne vous en dis pas plus.

Le film est librement inspiré du texte de Lovecraft, celui-ci l'aurait-il reconnu dans les images de Gordon ? Rien n'est moins sûr mais puisqu'il n'est plus là pour donner son avis soyons heureux que son œuvre ait donné naissance, non sans manipulation au passage, à un classique du genre. Le mieux est de lire l'un et de voir l'autre, à moins que ce ne soit le contraire. L'écrivain de Providence ayant été peu, et encore moins souvent bien, servi au cinéma. Quand il était cité !

Aujourd'hui la mode est aux zombis, c'est le moment de regarder ce film, un soir, seul, dans une grande maison isolée...

Mais faites un tour à la cave, pour voir.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages