Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 09:06

Il est bon, avec tant de métier, et de talent, qu'il parvient à œuvrer dans un silence quasi total. Quasi, puisque le silence complet serait impossible à respecter. Peu importe, quelques tintements et cliquetis ne vont pas attirer l'attention des autres habitants de l'immeuble, pas plus que de ceux de l'appartement qu'il va visiter.

La serrure ne pouvait lui poser de problème, les verrous se montrent coopératifs eux aussi. Il se frotterait les mains si elles n'étaient occupées avec ses petits instruments et son attention concentrée sur le moindre indice de mouvement proche.

Si ses renseignements sont bons il va trouver quelques objets de prix et un coffre renfermant une grosse somme d'argent, de quoi se préparer de belles vacances au soleil et à l'autre bout du monde.

Une rainure obscure prouve que la porte est ouverte, d'une pression il la pousse, sans grincer elle s'ouvre, parfaitement équilibrée !

Le luxe c'est chouette.

Une fois entré il referme derrière lui avant de tendre l'oreille en se souvenant du plan qu'il put se procurer. Une petite lampe lui suffit pour avancer sans rien heurter. Le salon, immense, des vitrines, des collections, il y a là encore plus que ce qu'il espérait trouver, mais c'est un professionnel, pas question de dépasser son objectif, pour ce qu'il est venu prendre il a déjà des acheteurs. Pour le cash il a déjà des poches que rien ne semblent devoir remplir.

Son sac rempli, chaque objet placé dans un casier en mousse protecteur lui reste à dénicher le coffre.

L'habitude le guide.

Rien dans le salon, dans le bureau, reste la chambre.

Le rayon lumineux avance vers le lit, suit le sommier, la couverture, le drap, remonte... mais ne montre personne.

Il est surpris mais peu importe, la seule nouvelle contrainte est le temps dont il dispose pour achever son travail.

Difficile puisqu'il ne trouve de coffre nulle part. Les choses se passent rarement comme prévu, il le sait, inutile de se désoler, ce dont il est chargé justifie son déplacement.

Le chemin en sens inverse est rapide. Serrure et verrous, de l'intérieur, sont faciles à manœuvrer, il saisit la poignée.

Mais rien ne bouge, pas d'un millimètre !

Ça c'est inhabituel et inquiétant.

Il essaie à nouveau, renonce en sachant que rien ne se débloquera par magie. Son plan B est prêt, passer par une fenêtre est peu discret mais à la guerre comme à la guerre.

Mais toutes sont protégées par des volets intérieurs en acier contre lesquels il ne peut rien. Inutile d'insister.

Quand la tête lui tourne il ne s'étonne même pas, avant de sombrer dans l'inconscience il voit un visage dissimulé derrière un masque à gaz s'approcher.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages