Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 09:02

Alcootexte : résultat de l'immersion de son imagination dans des boissons à haute teneur en alcool. Celui-ci faisant moins effet la valeur du récit produit disparaît proportionnellement. Sauf pour quelques exceptions dont ma modestie m'interdit de parler !

Amour : Cocktail hormonal dissolvant la lucidité pour permettre de nouvelles associations de gamètes.

Bestiféré : Preuve qu'il n'est jamais bon d'être le meilleur chez soi ou d'avoir raison contre l'avis général.

Bonne conscience : Ce que l'on ressent après avoir fait ce que l'on croit être le bien en espérant que la lucidité ne passe jamais par là.

Déblablat : Se rencontrer publiquement et médiatiquement, parler, faire semblant d'écouter l'autre, et repartir en ayant la certitude d'avoir été le meilleur.

Dictaculture : Effet de la divinisation de dogmes pourtant souvent défendus par des individus se définissant comme incroyants, sans qu'ils aient bien compris la première syllabe de leur idole, et la similitude de motivation avec ceux qu'ils dénoncent pourtant.

Enfêtamine : Petites pilules augmentant la sensation de plaisir prise sur le moment, et le mal de tête le lendemain.

Génécrologique (arbre) : Tronc constitué d'une longue suite de cadavres dont soi et sa famille sont les branches, elles aussi destinées à mourir après s'être, ou pas, reproduites.

Haut-rang-Outang : Primate vivant dans les branches les plus élevées de la société, méprisant ceux qui s'accrochent aux plus basses.

ImproBible : Être écrit n'est pas une preuve de vérité.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Dico A - C
commenter cet article

commentaires

zenshen, le seul 24/02/2015 21:30

Bonjour lee

Toujours un régal ! :+)
Tu m'aides toujours à comprendre que ce que je ne sais pas encore est bien plus grand que ce que je sais, et vis-versa. A propos des Haut-rang-Outang, ils ont maintenant trop tendance à ne plus saisir le fait que l'arbre sur lequel ils se cachent possède un tronc sensible aux dents des scies, et que, a fortiori, plus ils montent, plus la chute sera terrible (et vice versa).

Excellente continuation, grand plaisir de te leere.

Lee Rony 27/02/2015 17:03

Ainsi l'être humain qui pourtant tient la scie et ne se rend pas compte que la branche à laquelle il s'est attaqué est la sienne !

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages