Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 09:15

''Ce qui caractérise, pour moi, la bourgeoisie, outre le goût de la possession, c’est le refoulement de la bestialité sous des dehors policés'' écrivit Claude Chabrol en 2003. on sait qu'il en fit son sujet de prédilection tant il y a de contradictions entre ce qu'elle montre et ce qu'elle est.

Citation illustrée ici où les personnages manipulent leur apparence comme une marionnette au fonctionnement perfectionné par l'habitude et l'éducation.

Hélène est mariée depuis onze ans, elle a un fils, elle a donc respecté sa part du contrat. Sa vie serait routinière si elle n'avait un amant, Victor, écrivain et divorcé, qui de son côté à deux enfant. Il n'est pas question pour eux de ''refaire leurs vies'' comme on ne disait pas encore à l'époque. Du moment que chacun peut afficher un comportement acceptable socialement nul n'a envie d'aller voir derrière l'évidence des zones d'ombres où la nature de l'individu peut exister, doit exister, sans cela comment supporterait-elle la cage qui lui est imposée ?

Le problème viendra du mari, assureur dont le cabinet est prospère, toujours lui, découvrant, en dernier forcément, la situation. Alors qu'il paraît insensible à ce qui l'entoure, roulant sur les rails du conformisme et de la banalité.

Suivre sa femme était un jeu, au début, cela devient une obsession et quand il décide de rencontrer cet homme il ignore ce qu'il veut vraiment et se ment à lui-même d'abord en affirmant qu'il est un homme moderne qui peut accepter les aventures de son épouse tant que celles-ci ne menacent pas la stabilité de sa famille.

La réalité sera plus forte que le mensonge et Victor va l'apprendre à ses dépends.

Elle n'avait plus envie de cet homme qui n'était qu'un petit bourgeois minable, il faut qu'il brise le carcan l'emprisonnant pour qu'elle découvre un homme différent du masque lisse qu'il affiche près duquel elle peut revenir. Il y a désormais un secret entre eux, un secret cimentant leur couple, un secret dont ils ne parleront jamais. Du moment que les règles semblent respectées et la respectabilité sauvegardée, peu importe ce qui s'est passé avant, ailleurs.

Chabrol trempe sa caméra dans l'acide pour suivre le quotidien de ces gens, épier leurs regards qui disent le contraire de ce que leurs mots racontent, et inversement. Il aura trouvé en Stéphane Audran outre une épouse une actrice idéale pour exprimer le trouble sans le montrer, Michel Bouquet est implacable et Maurice Ronet l'amant dont la disparition soudera un couple ressemblant à tant d'autres.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages