Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 09:20

Prisonnier à jamais de pulsions ancestrales,

Je me suis reculé, ai léché mes blessures,

Entendus mes soupirs se transformer en rales,

Allongé sur le sol au chaud dans ma fourrure.

 

Ce n'est pas une niche, au mieux une oubliette,

Un abri où ses yeux ne sauront pas m'atteindre.

Les miens resteront clos en rêvant de planètes

Où la nuit rêgnerait pour m'empêcher de feindre.

 

Dormir pour cesser de penser à l'impossible,

À qui je ne suis pas, à ce qui n'est qu'un mythe.

Être humain à jamais sera inaccessible,

Je reste un animal trop conscient de ses rites

 

N'ayant jamais appris à se nourrir de chair,

Coincé dans ses instincts, un pont entre deux mondes.

Ne pas pouvoir choisir c'est donc cela l'enfer,

Être deux, être rien, me rouler dans l'immonde

 

Pour pouvoir oublier qui je ne serai pas.

Un regard sulfurique aura rongé le masque,

Laissant une âme à nue regrettant d'être là

Sans pouvoir échapper à ce désir fantasque

 

D'un jour pouvoir aimer, que ce soit réciproque.

Ça n'arrivera pas, la cage est bien fermée,

Je vais m'allonger là, tenir un soliloque

Espérant que demain n'arrivera jamais.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages